On vous piste ...

Nous allons faire un petit tour sur vos courriers électroniques indésirables.

Savoir d'où ils viennent et par qui le "scandale" de partage de vos informations à commencer.

Si vous n'avez pas vu France 2, ces derniers jours, ceci est pour vous !

On va dire que le premier partageur de vos infos privées est La Poste, suivi de très près par votre banque et la Banque de France. Ensuite viennent les grands distributeurs à l'aide de vos cartes de fidélité, les sites internet de E-commerces, la SNCF

Voilà, le plan est posé.

A tous les organismes que je viens de citer, vous avez "confiés" vos données personnelles. Et oui, tout même votre couleur fétiche ou la marque de votre voiture et la destination de vos prochaines vacances entre le 12 et le 25 août 2016 !

Alors, pourquoi s'étonner de recevoir des courriels de pub, promos, gagnants à vie ?

Comment reconnaître un spammeur ?

Faites un tour dans l'adresse de l'expéditeur du courriel et là, surprise, c'est souvent la même adresse, du genre : newsletter@mesexclusivites.fr (BVA, Banque de France) - news@leservicedesastuces.fr - group@getgroupon.com - group@grouponn.com - Charline@destockage-vp.fr (SNCF) infos@asso-aide.me (votre banque) et beaucoup d'autres.

Voici qui se cache derrière (Quelques-uns seulement) :

- Beverly Hills Editions SLU 14 PLACE MARIE JEANNE BASSOT (en cours de liquidation
- Espaces Promos, 12 rue Camille Desmoulins, 92300 Levallois Perret.
- ...

Comment s'en débarrasser efficacement ?

- Ne jamais cliquer sur le lien de désincription
- Utiliser une adresse de courrier électronique pour chaque besoin, du genre "pub-karouf-moi@gmail.com" (pour la newsletter Carrefour) et ainsi de suite ...

 

Voilà, c'est fini. Je vais pas tout vous dire au premier rendez-vous.

12 Feb 2018 / Manu64


La sécurité des données personnelles, une affaire de tous

La sécurité, voir la diffusion  de données à caractère personnel est une "affaire" de tous les jours.

Sur internet, nous avons ce que l'on appelle la "E-réputation" ou également l'identité numérique.

Pour faire simple, sachez que lorsque vous utilisez Google Chrome (#google #chrome) vous participez à la collecte de données du plus gros diffuseur de publicités, sur l'ensemble de vos objets connectés (pc, tablette, smartphone, ...)

De plus, vos téléphones sous Androïd collectent (sans) que vous le sachiez, sont directement liés à Google. (Cf les conditions d'utilisation acceptées par vous)

A chaque fois que vous commencez un texte sur ce support, vous transmettez votre texte au "big brother", (C'est une Loi américaine qui autorise ceci) et même si ensuite vous effacez votre texte ... !

Je ne parle pas de vos smartphone qui sont carrément, le miroir de votre salle de bain au sortir de la douche et de votre rendez-vous PAS chez votre petite amie ... (zut, j'étais en réunion ce soir là ...frown)

Les applications de vos smartphones se régalent de vous voir parcourir le monde. En particulier, facebook qui connais tout de votre vie.

Quand je vois encore des personnes qui partagent leur liste d'amis sur ce réseaux populaire, j'ai peur !Bon d'accord, si vous êtes une personne publique avec un besoin de notoriété, pourquoi s'en priver ?

Et sinon, votre PC ? Il sait quoi, lui ?

Tout depuis le jour ou vous l'avez sorti du carton et appuyé sur le bouton "marche-arrêt" - Et oui, et ça peut faire peur ou pas lorsque les bons réflexes sont adoptés.

J'ai parlé dans d'autres "post", de Ccleaner, glaryUtilities, Clean master, adwcleaner et autres mode de protection. Connaissez-vous Ghotery, adblock ? (cherchez)

Ce qui me choque le plus est de voir des téléphones qui n'ont pas de protection à l'ouverture, qui regorgent de photos très personnelles, de voir des PDF avec les identifiants de connexion aux comptes bancaires et j'en passe ...

Donc, après cette réflexion, à vous de voir !

Bon courage.

 

 

21 Oct 2017 / Manu64




1